Mezouar : «Le Maroc veut l'évolution, pas la révolution»

le
0
INTERVIEW - Salaheddine Mezouar est ministre et candidat du PNI à Meknès.

LE FIGARO.- En cas de victoire vous allez gouverner avec qui et pour faire quoi ?

Salaheddine MEZOUAR.- Nous avons, avec les forces démocratiques, progressistes et modernistes qui partagent nos convictions, à mettre en place la nouvelle Constitution. Il faut adopter des lois organiques et accélérer les réformes. Nous devrons aussi répondre à un contexte de crise mondiale et régionale avec une croissance future incertaine. Le gouvernement devra réformer la justice, l'éducation, harmoniser le développement territoire et lutter contre la pauvreté. Cela exige une équipe forte ayant une capacité à agir. Nous avons pris soin de former une alliance avant les élections pour ne pas entrer dans des tractations qui conduisent à des concessions et à des manques de solidarité lorsqu'il s'agit de réformer.

Qui va gouverner ? Le chef du gouvernement ou le roi ? Comment va se passer la nouvelle cohabitation ?

Nous ne sommes pas dans une logique de cohabitation. Chacun à s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant