Mexique-La porte du palais présidentiel incendiée par des étudiants

le
0

MEXICO, 9 novembre (Reuters) - Des manifestants qui protestaient contre le massacre probable de 43 étudiants au Mexique ont incendié la porte en bois du palais où le président Enrique Pena Nieto organise les cérémonies officielles dans le centre historique de Mexico, tard samedi soir. Le groupe, équipé de torches, a quitté le principal cortège de la manifestation qui s'était jusqu'alors déroulée de manière pacifique. Au moins deux personnes ont néanmoins été blessées au moment de sa dispersion, selon une chaîne de télévision locale. La police a éteint les flammes et a formé un cordon autour du Palais National, construit par le conquistador Hernan Cortes après la conquête espagnole du Mexique et qui héberge désormais le ministère des Finances. Le président Enrique Pena Nieto, qui vit dans la résidence de Los Pinos, dans le parc de Chapultepec, n'était pas présent dans le palais au moment des faits. Le massacre probable des 43 étudiants, qui auraient été livrés à des trafiquants de drogue par des policiers corrompus, a ébranlé la présidence mexicaine. Lors de son élection il y a deux ans, Enrique Pena Nieto a promis de rétablir la sécurité au Mexique, où 100.000 personnes ont été tuées dans des violences liées au crime organisé depuis 2007. (Elinor Comlay; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant