Mexique, Chili et États-Unis, en tête des ventes de boissons sucrées dans le monde

le
0
En France, les ventes de boissons énergisantes ont augmenté de 44 % en 5 ans. (Don Bayley/Istock.com)
En France, les ventes de boissons énergisantes ont augmenté de 44 % en 5 ans. (Don Bayley/Istock.com)

(Relaxnews) - D'après un baromètre mondial des ventes de boissons sucrées de la Chaire Internationale sur le Risque Cardiométabolique (ICCR), le Mexique arrive en tête des pays consommateurs de boissons sucrées dans le monde. En France, si la tendance est à la baisse, celles des boissons énergisantes s'envolent (+44%).

Le Mexique avec 146,5 litres par habitant, le Chili avec 143,8 litres par habitant et les États-Unis avec 125,9 litres par habitant, sont les plus grands consommateurs de boissons sucrées dans le monde.

En Europe, ce sont les Néerlandais, les Belges, les Allemands qui sont les plus friands de boissons sucrées, qui comprennent aussi bien les boissons gazeuses, les jus contenant du sucre ajouté, les boissons énergisantes et les boissons pour sportifs. Globalement, les ventes de boissons sucrées ont diminué dans presque tous les pays européens.

Cette tendance à la hausse est particulièrement prononcée dans les pays en développement, où les gens boivent plus de boissons sucrées qu'il y a 5 ans. Les augmentations les plus élevées entre 2010 et 2015 sont observées en Arabie saoudite (+22,5 LPH), au Vietnam (+22,1 LPH) et en Géorgie (+22,1 LPH). A contrario, le Portugal (-19 litres par habitant), la Grèce (-17,1 litres) et la Croatie (-17 litres) ont diminué leur consommation.

L'Inde figure tout en bas du palmarès ave 4,5 litres de boissons sucrées consommés par habitant.

En France, les ventes de boissons sucrées atteignent 50,9 litres par habitant soit une baisse de 2,7 litres par habitant entre 2010 et 2015 mais les ventes de boissons énergisantes y ont, elles, augmenté de 44 %. Cet engouement pour ces boissons est réel dans presque tous les pays sauf l'Irlande, le Portugal et la Finlande.

Les résultats ont été présentées aujourd'hui au congrès annuel de la Société Européenne d'Athérosclérose à Innsbruck en Autriche.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant