Mexique-Arrestation d'un cerveau présumé du massacre de 43 étudiants

le
0

ACAPULCO, Mexique, 17 septembre (Reuters) - La police fédérale mexicaine a capturé l'un des cerveaux présumés à l'origine de ce qui a tout lieu d'être le massacre de 43 étudiants, qui aurait été commis voici un an dans l'Etat de Guerrero, a-t-on déclaré jeudi de source proche de la police. Gildardo Lopez, surnommé "El Gil", a été pris mercredi dans la ville touristique de Taxco, dans le Guerrero, un Etat du sud-ouest du Mexique, a-t-on ajouté. Selon les procureurs, Lopez est un membre éminent du cartel de la drogue Guerreros Unidos et c'est lui qui a donné l'ordre de brûler les corps des 43 étudiants dans la nuit du 26 septembre 2014 près de la ville d'Iguala. A en croire la version donnée par le gouvernement mexicain, les étudiants avaient été rassemblés et livrés par des policiers corrompus au gang Guerreros Unidos, après quoi leurs corps avaient été incinérés dans une décharge voisine. Commandité par la Commission interaméricaine des droits de l'homme et élaboré par des enquêteurs venus du Chili, de Colombie, du Guatemala et d'Espagne, un rapport d'experts remet cependant en cause l'affirmation principale du gouvernement mexicain, à savoir que les étudiants ont été incinérés dans une décharge. L'incapacité des autorités à trouver les auteurs des crimes, voire à convaincre les Mexicains qu'elles menaient une enquête rigoureuse a entamé la réputation du président du pays, Enrique Pena Nieto. (Uriel Sanchez et Lizbeth Diaz; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant