Mexique-Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

le
0

MEXICO, 21 novembre (Reuters) - Des manifestants masqués ont jeté des cocktails Molotov et des feux d'artifice en direction des forces de l'ordre près de l'aéroport de Mexico, où des milliers de manifestants ont une nouvelle fois protesté jeudi contre la gestion par le président Enrique Pena Nieto du massacre présumé de 43 étudiants. Des policiers équipés de tenues anti-émeutes ont fait face à quelque 300 manifestants près de l'aéroport quelques heures avant que ne se mettent en branle trois marches de soutien aux étudiants, apparemment massacrés par des narcotrafiquants après avoir été enlevés par des policiers corrompus. Personne n'a été blessé dans les affrontements de jeudi, a précisé la police. Le Mexique est ébranlé par une vague de protestations après le meurtre des 43 étudiants, qui fait toujours l'objet d'une enquête des services de l'Etat. Le 9 novembre, des manifestants ont incendié la porte en bois du palais où Enrique Pena Nieto organise les cérémonies officielles dans le centre historique de Mexico. ID:nL6N0SZ03R Quatre jours plus tard, des manifestants ont incendié mercredi le parlement de l'Etat de Guerrero. ID:nL6N0T305T Lors de son élection il y a deux ans, Enrique Pena Nieto a promis de rétablir la sécurité au Mexique, où 100.000 personnes ont été tuées dans des violences liées au crime organisé depuis 2007. La frondre contre le président est exacerbée par un scandale entourant un juteux contrat ferroviaire. En début du mois, le gouvernement a brusquement annulé un contrat de 3,75 milliards de dollars portant sur une ligne à grande vitesse attribué à un consortium emmené par China Railway Construction, où figure notamment la société mexicaine Grupo Higo. Il est apparu que cette dernière possède une villa de luxe que la femme d'Enrique Pena Nieto, était sur le point d'acquérir au moment de l'attribution du contrat. Cette information a soulevé des questions sur la régularité de l'appel d'offres et, mardi, Angelica Rivera a dit qu'elle renonçait à acheter la maison. (Lizbeth Diaz et Dave Graham, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant