Mexico veut «dénarcotiser» sa relation avec Washington

le
0
Barack Obama était attendu jeudi soir au Mexique pour resserrer les liens commerciaux entre les deux voisins, sans négliger les enjeux sécuritaires.

Barack Obama était attendu jeudi dans la soirée à Mexico. C'est la première fois qu'Enrique Pena Nieto reçoit son homologue américain. Un moment stratégique pour le nouveau président mexicain, son «premier saut dans le grand bain de la politique internationale», comme l'a souligné la presse mexicaine. Avec un objectif très clair: «dénarcotiser» la relation qui unit son pays aux États-Unis.

Depuis son arrivée au pouvoir en décembre dernier, Enrique Pena Nieto cherche à redorer le blason du Mexique à l'étranger, en particulier auprès de son puissant voisin américain. Finie la guerre frontale contre le narcotrafic et l'obsession sécuritaire de son prédécesseur: le président mexicain a fixé le cap sur la croissance, seul moyen selon lui de sortir son pays de l'ornière. Depuis, il multiplie les réformes et soig...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant