Meurtre de Marie-Jeanne : la famille en plein désarroi

le
0
La famille de la lycéenne de 17 ans, retrouvée morte en juin, se plaint de n'être tenue informée que par la presse de l'avancée de l'enquête, alors qu'un suspect est désormais recherché.

La famille de Marie-Jeanne Meyer, cette lycéenne de 17 ans dont le corps a été retrouvé partiellement carbonisé en juin à Tournon-sur-Rhône, dans l'Ardèche, regrette d'être tenue à l'écart de l'enquête. «On n'a aucune information, on est au courant par la presse, pour nous c'est pénible», a déploré samedi Sonia Meyer, la mère de la victime.

Vendredi, M6 a révélé qu'un suspect de 20 ans, un jeune marginal, était désormais recherché dans le cadre de l'enquête sur la mort de la jeune femme. «La famille de Marie-Jeanne a été informée seulement une demi-heure avant la diffusion de l'information» sur la chaîne, a déclaré André Jullien, un proche des parents de la victime, soulignant «le désarroi et le dépit» de la famille devant ces révélations.

La famille se pose des questions

Selon les informations de M6, confirmées par des sources proches de l'enquête, l'ADN du jeune homme, considéré par les enquêteurs comme un «témoin important» du meurtre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant