Meurtre de Jo Cox: La piste de l'extrême droite privilégiée

le
0
 (Actualisé avec déclaration,§ 3) 
    LONDRES, 17 juin (Reuters) - La police britannique a déclaré 
vendredi soir que la piste de l'extrême droite était privilégiée 
dans l'enquête sur le meurtre de la députée travailliste Jo Cox. 
    Les enquêteurs pensent par ailleurs que la parlementaire a 
été victime d'une attaque ciblée, a ajouté la Chief Constable de 
la police du West Yorkshire, Dee Collins. 
    "Nous savons que les médias spéculent sur les liens entre le 
suspect et les services de santé mentale et c'est une piste que 
nous explorons. Nous savons aussi que des indices dans les 
médias lient le suspect à l'extrémisme de droite et c'est aussi 
une piste d'enquête prioritaire qui nous aidera à établir le 
mobile de l'attaque contre Jo", a-t-elle dit. 
    L'homme arrêté sur les lieux du crime a été maintenu en 
garde à vue, a-t-elle indiqué, précisant que son interrogatoire 
se poursuivait. 
    L'élu travailliste de 41 ans, mère de deux enfants, qui 
militait contre le Brexit, a été agressée en pleine rue jeudi 
alors qu'elle se préparait à tenir sa permanence électorale 
hebdomadaire à Birstall, près de Leeds, une localité de sa 
circonscription. Elle n'a pas survécu à ses blessures infligées 
à l'arme à feu et à l'arme blanche.   
 
 (Michael Holden; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant