Meurtre de Dink : l'instigateur condamné

le
0
Le tribunal d'Istanbul n'a pas retenu la thèse du crime organisé, provoquant la colère des proches de la victime.

La peine maximale pour Yasin Hayal. Cet ancien membre du parti turc ultranationaliste «Büyük Birlik Partisi» a été désigné mardi, par un tribunal d'Istanbul, comme l'instigateur de l'assassinat du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink, perpétré le 19 janvier 2007. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Cette décision intervient six mois après le jugement d'Ogun Samast, l'assassin de Hrant Dink, qui avait reconnu son crime. Le jeune Turc était alors âgé de 17 ans lorsqu'il a tué le journaliste devant le siège de l'hebdomadaire Agos que dirigeait ce dernier. Il avait écopé d'une peine de 22 ans et 10 mois de prison.

Ogun Samast avait expliqué son geste par l'engagement politique de Hrant Dink, qui s'est longtemps battu pour la reconnaissance du génocide arménien de 1915. Cible de nombreuses menaces de groupes nationalistes, il était sous la protection des autorités turques. En septembre 2010, la Cour européenne des droits de l'ho

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant