Metz en Ligue 1 in-extremis, Evian en National

le
0
Metz en Ligue 1 in-extremis, Evian en National
Metz en Ligue 1 in-extremis, Evian en National

Si la course pour le maintien a rapidement livré son vainqueur, Sochaux, il en a été tout autre pour la course à la Ligue 1. Metz, grâce au nombre de buts marqués sur l'exercice 2015-2016 retrouvera, aux côtés de Dijon et Nancy, l'élite et laisse le Havre à ses regrets, malgré un final phénoménal au Stade Océane.

Il fallait regarder en haut de tableau pour trouver trace d'un suspens pour cette dernière journée de Ligue 2. Car au fond de la classe, les débats ont vite été réglés. Sochaux, qui comptait 3 points d'avance sur l'ETG, premier relégable au coup d'envoi, a décanté la situation en un quart d'heure par l'intermédiaire de Sao. Les Doubistes se sont définitivement rassurés peu avant l'heure de jeu, grâce à Toko Ekambi, portant le score à 2-0. Au même moment, les Savoyards reprennent l'avantage sur les Crocos (2-1), grâce au senior Barbosa mais les dés sont déjà jetés. Evian emballera certes la fin de rencontre pour alourdir l'ardoise finale (4-1), mais pour rien. Alors que Sochaux était descendu en Ligue 2 à l'été 2014 pour laisser Evian en Ligue 1, c'est l'histoire inverse qui s'est écrite ce vendredi soir. Evian-Thonon-Gaillard, après ses années fastes, retrouve le National, qu'il avait quitté en mai 2010.

Pour la montée en Ligue 1 en revanche, il a fallu attendre les toutes dernières secondes pour savoir qui du Havre ou de Metz allait accompagner Nancy et Dijon chez les grands. Incapables de revenir à la marque à Lens, qui a mené dès la 8e minute de jeu, les Messins ont failli vivre un scénario d'échec invraisemblable puisqu'ils n'accèdent à la Ligue 1 qu'au bénéfice du nombre de buts marqués sur toute la saison. Accusant un handicap de 3 points sur Metz et 6 buts de retard, les Havrais, candidats à la montée, ont en effet submergé Bourg-Péronnas au Stade Océane. A dix minutes du terme, les Normands, menant 5-0, n'ont en effet plus qu'un but à marquer pour chiper le dernier accessit vers l'élite aux Messins. Le HAC a alors touché les montants, son portier a failli faire une Ahamada dans la surface adverse mais le tableau d'affichage est finalement resté bloqué à 5-0. Messins et Havrais, à égalité de points et à la différence de buts identiques (+15), ont finalement été départagés par le classement des attaques. Et à ce jeu, les Lorrains glanent leur montée en Ligue 1.

Dijon 2-0 Ajaccio

Buts : Diony (18e), Lees Melou (78e)

Evian TG 4-1 Nîmes

Buts : Hoggas (27e sp), Barbosa…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant