Metz : D.D'Onofrio taclé par D.Sakho

le
0
Metz : D.D'Onofrio taclé par D.Sakho
Metz : D.D'Onofrio taclé par D.Sakho
Quelques mois après son départ à West Ham, Diafra Sakho, l'ancien attaquant du FC Metz, est revenu dans Le Républicain Lorrain sur son départ et en a profité pour critiquer Dominique D'Onofrio, le conseiller du président Bernard Serin.

Diafra Sakho a quitté le FC Metz au mois d’août pour rejoindre West Ham. Mais l’attaquant sénégalais n’a pas oublié le club où il s’est révélé. « Je suis toujours le club, a-t-il confié dans Le Républicain Lorrain. Des amis à Metz me remontent les infos. L’équipe a fait un bon début de saison, mais n’a pas su maintenir ce rythme. Ça me fait mal de les voir là. Le président (Bernard Serin), franchement, c’est un bon gars. M.Gaillot (ndlr : le directeur général adjoint) est exemplaire lui aussi. Et j’entends que c’est la faute d’Albert (Cartier, l’entraîneur), mais il a fait avec les joueurs qu’il avait ! Il faut dire les choses. »

Selon le buteur des Hammers, la faute en revient à Dominique D’Onofrio, le conseiller du président. « D’Onofrio, derrière son bureau, s’est trompé dans son recrutement,  Je ne comprends pas qu’on lui ait confié le cœur de ce club. Pour moi, ce mec n’est pas capable de gérer ça. (…) Il sait pourquoi je lui en veux. Quand j’ai voulu partir, il a dit au président que j’étais cuit, qu’il fallait me vendre, que je ne valais pas trois millions d’euros. Quand un directeur sportif te dit ça, il t’aide à partir. (…) J’avais envie de changer d’air, mais quand ça n’a pas marché avec Mönchengladbach, on s’était mis d’accord avec le président pour que je reste. Après, je demandais un salaire qui ne lui convenait pas, alors qu’il donne le même à d’autres aujourd’hui… Après les montées en L2 et en L1, je pensais que j’avais droit à cette reconnaissance. Je suis allé là où on me respecte plus. Ici, je gagne en une semaine ce que je devais gagner en un mois en Ligue 1, avec le FC Metz ! »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant