Metz : Bernard Serin propose de rénover Saint-Symphorien

le
0
Metz : Bernard Serin propose de rénover Saint-Symphorien
Metz : Bernard Serin propose de rénover Saint-Symphorien
Longtemps évoqué, le projet d'un Grand Stade à Metz ne verra finalement pas le jour. Bernard Serin, le président du club lorrain, s'est prononcé en faveur d'une rénovation du stade Saint-Symphorien.

Il faut croire que les récents échecs de « Grands stades », comme la MMArena du Mans, commencent à échauder quelques présidents de Ligue 1. Bernard Serin, président du FC Metz, a définitivement enterré le projet d'un nouveau stade, au profit d'un « projet raisonnable » comme il l'a expliqué dans les colonnes du Républicain Lorrain ce mercredi.

« Les Grands stades font rêver toutes les villes de France. Ce rêve s'est parfois transformé en cauchemar comme au Mans. Cela peut aussi devenir un mal vivre à cause des finances à Lille ou à Nice où le rêve n'est pas, je crois, tout à fait au rendez-vous, a estimé Bernard Serin. Prenons un stade d'une capacité de 30 000 places. Sans aucune fantaisie, on arrive à 150 millions d'euros ! Comment financer une telle somme alors que les collectivités territoriales se débattent avec de gros problèmes au niveau des investissements ? ».

Pour éviter un tel échec financier, le président du club lorrain songe à une autre alternative : la rénovation de la tribune sud (ou tribune présidentielle) pour un coût de 35 millions d'euros. « C'est un projet raisonnable qui répond aux besoins du FC Metz. J'en ai déjà parlé à Jean-Pierre Masseret (ndlr : le président de la Région). Il est prévu 40 millions pour créer des équipements capables d'organiser des événements internationaux. Je crois comprendre que l'on peut y arriver avec la Ville de Metz et le conseil général de la Moselle. » Ces travaux porteraient la capacité du stade à 30 000 places contre 26 000 actuellement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant