Mettre son bien en colocation

le
0

La colocation est un mode de vie qui se développe. Un propriétaire peut donc accepter de mettre son bien en colocation. Le point sur les spécificités du contrat et les obligations.

Rédiger un seul contrat

Il n'existe pas, selon les textes de loi, de contrat correspondant spécifiquement aux colocations. Ainsi, le propriétaire a la possibilité de proposer un contrat ou plusieurs contrats, pour chaque colocataire.

Dans le cas d'un contrat unique, les noms de chacun des colocataires sont indiqués et chacun est invité à signer. La répartition des pièces est laissée libre, mais la répartition de chacun dans le paiement du salaire doit être indiquée, en sachant toutefois que tous les locataires sont redevables du loyer dans son intégralité.

Rédiger plusieurs contrats

Le propriétaire peut aussi choisir d'effectuer un contrat pour chaque locataire. On indiquera alors les droits et obligations relatifs à chaque colocataire : usage des pièces privées et communes, montant du loyer et des charges à payer, montant de la caution. Avec cette formule, chaque colocataire est libre de partir, sans mettre à mal la colocation.

La clause de solidarité

Dans un contrat, une clause de solidarité doit être prévue. Elle permettra de limiter le risque d'impayés en rendant les colocataires solidaires, les uns vis-à-vis des autres, concernant le paiement du loyer. Ainsi, le départ d'un colocataire ne libère pas les locataires restants de l'obligation de s'acquitter du loyer. Un nouvel occupant sera choisi, par le propriétaire ou par les locataires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant