« Mettre en scène sa maladie est thérapeutique »

le
0
INTERVIEW - Le Pr Cyril Tarquinio est professeur de psychologie de la santé à l'université Paul-Verlaine de Metz. Il vient de publier Comprendre et pratiquer les nouvelles psychothérapies (Éditions Dunod).

Le Figaro. - Que pensez-vous de cette floraison de récits de patients?

Pr Cyril Tarquinio. - Il y avait quelque chose de réellement muselé auparavant: des psychothérapies, on ne connaissait que les livres théoriques arides ou les discours des praticiens, et donc le son de cloche des écoles auxquelles ces thérapeutes appartiennent! On assiste là à une vraie libération, qui n'est que la partie visible d'une nouvelle posture générale du public par rapport à la santé, et notamment la santé mentale. Ces récits sont la partie matérialisée d'un changement majeur: les patients peuvent désormais affirmer que les modèles et les prises en charge ne leur conviennent pas, ils veulent que leurs souffrances soient reconnues, ils savent s'informer sur leurs troubles. En ce sens, ils ne peuvent que faire avancer la recherche et la pratique psychothérapeutiques.

Mais jusque-là, cette libération de la parole des patients concernait surtout les maladies physiques...

Tout a ba

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant