Mettez vos enfants au tapis !

le
0

Judo, karaté, capoeira, kendo ou savate ? Quel sport de combat choisir ? Banc d’essai des différentes disciplines.

Discipline, rigueur, dépassement de soi, éducation, développement physique… Loin de la violence ou du danger, les vertus des sports de combat pour les enfants sont nombreuses.

Judo : le plus populaire Vainqueur par K.-O.… ou plutôt par ippon. Avec ses 600 000 licenciés répartis dans près de 5 600 clubs en France, c’est le champion des sports de combat. Le judo (« voie de la souplesse » en japonais), art martial inventé par le ­Nippon ­Jigoro Kano en 1882, est plébiscité par les parents, notamment pour ses vertus éducatives.

« Le judo possède un code moral. Tout petits, les judokas sont obligés de l’intégrer pour progresser. On leur enseigne le respect, le contrôle de soi, la politesse… Bref, tout plein de valeurs qui leur serviront dans la vie de tous les jours  », explique Djamel Niar, professeur à l’AJCP 12 à Paris. « Les médecins nous ont fait une publicité d’enfer, ajoute Thierry Rey, champion olympique en 1980, qui en avait fait le constat dans sa jeunesse. Quand un gamin était un peu turbulent ou introverti, les toubibs conseillaient aux parents de l’envoyer au judo. C’est toujours vrai. Dès qu’un enfant foule un tatami, il en ressort forcément un enseignement. »

Car l’autre avantage du judo est de développer les qualités physiques de chaque enfant, aussi bien à travers des exercices ludiques et des enchaînements de prises que des randoris (combats). A savoir, tout de même : peu continueront à l’âge adulte. En France, 80 % des judokas ont moins de 8 ans. Les plus per...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant