Mettez de la pierre dans votre assurance vie

le , mis à jour le
0
Lorsque vous investissez dans des parts de SCPI via un contrat d'assurance vie, vous bénéficiez d'un prix souvent plus avantageux qu'en direct. (© Fotolia)
Lorsque vous investissez dans des parts de SCPI via un contrat d'assurance vie, vous bénéficiez d'un prix souvent plus avantageux qu'en direct. (© Fotolia)

Lorsque vous investissez dans des parts de SCPI via un contrat d’assurance vie, vous bénéficiez d’un prix souvent plus avantageux qu’en direct. Les modalités d’acquisition diffèrent selon les assureurs et les contrats.

Soit vous achetez vos parts à hauteur de 97,5% ou 98% de leur prix de souscription habituel, ce qui vous permet de réaliser une économie immédiate de 2 à 2,5%. Soit vous les achetez pour leur valeur de réalisation, qui correspond à la valeur d’expertise des immeubles détenus par la SCPI, majorée de 0,5 à 2%.

Une garantie de liquidité

Cette solution permet également plus de souplesse car les assureurs sont tenus, contrairement aux gérants de SCPI, de garantir la liquidité des parts détenues dans votre contrat. Après une demande de rachat, les fonds doivent ainsi vous être versés dans les deux mois (art. 132-21 du Code des assurances). Et d’autre part, parce que vous échappez aux contraintes imposées par les sociétés de gestion.

Pour investir dans la plupart des SCPI, on vous demande un montant minimum (5.000 euros, voire plus). Dans le cadre de l’assurance vie, ces montants seront bien inférieurs. Bien sûr, vous serez tenu de vous plier aux règles inhérentes à l’assurance vie. Il est, par exemple, impossible d’acheter des parts à crédit ou de les démembrer (sauf si vous démembrez le contrat).

Des modalités de fonctionnement à bien

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant