Métropoles : les maires se rebiffent

le
0
Le projet de loi débattu à l'Assemblée leur enlève certaines de leurs prérogatives.

Les maires des villes de taille moyenne situées à proximité d'une grande ville comme Lille ou Strasbourg sont en ébullition. Le projet de loi «de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles», en cours d'examen à l'Assemblée, prévoit que les plus grandes villes du pays vont constituer, avec les communes riveraines, des métropoles exerçant en commun des compétences jusqu'ici du ressort de chaque municipalité. Un sujet en apparence austère, mais d'une grande importance pour la vie locale: les maires des villes de taille moyenne aux alentours d'une très grande ville craignent d'être dépossédés de leurs prérogatives. Certains d'entre eux commencent déjà à interpeller bruyamment le gouvernement.

Si le gouvernement impose sa réforme au Parlement, en dépit de la vive opposition déjà rencontrée au Sénat, la constitution de métropoles sera automa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant