Métropole Gestion s'attache à prouver que la gestion ISR surperforme

le
0
(NEWSManagers.com) - Avec le produit de laboratoire qu'est encore le fonds Métropole Value ISR (*), lancé le 9 juillet 2008, Métropole Gestion démontre qu'il est loisible de générer une performance avec une gestion ISR raisonnée même dans des marchés en baisse. Depuis sa création, ce produit d'environ 25 millions d'euros sur 37 lignes, qui n'est pas commercialisé très activement tant qu'il ne bénéficie pas d'un historique de performance suffisant, affiche une performance de 12,35 % alors que son indice de référence, l'Eurostoxx large, dividendes réinvestis, accusait dans le même temps une baisse de 15,43 %.

Isabelle Levy, directeur de la gestion, et Corinne Baudoin, l'une des membres de l'équipe de gestion, ont expliqué le 26 janvier que l'ISR fait partie des gènes de Métropole Gestion, qui fait au demeurant partie des signataires des Principes de l'investissement responsable des Nations-Unies (UN-PRI). Le gestionnaire s'applique à lui-même des normes en accord avec sa doctrine, avec économies d'énergie et de papier, recyclage et l'intégration des critères sociaux et environnementaux dans le cahier des charges des fournisseurs. Métropole Gestion parraine aussi l'association Formidable Jeunesse et s'est lancée dans le mécénat culturel avec les musées du Quai Branly (Paris) et des Confluences (Lyon). De même, dès le début, le gestionnaire a mis en place un accord d'intéressement aux résultats d'entreprise et un programme d'actionnariat salarié : 15 des 35 personnes, dont toute l'équipe de gestion, sont actionnaires et détiennent 88 % du capital.

Pour affiner ses choix sur le plan de l'investissement socialement responsable, Métropole Gestion recourt aux données de MSCI ESG Research (l'ancienne Innovest), qui définit l'univers éligible et dont elle retraite les données en fonction de son biais " value" pour sélectionner des valeurs décotées. Mais, pour aller approfondir la recherche sur l'investissement durable, le gestionnaire a conclu un partenariat avec l'Université d'Auvergne, parce que l'analyse extra-financière en est actuellement encore au stade quelque peu rudimentaire où se trouvait l'analyse financière au début des années 80.

La notation extra-financière n'est pas entièrement satisfaisante pour Métropole Gestion, qui ambitionne de proposer une grille d'évaluation extra-financière et de " définir un référentiel propriétaire" , en s'appuyant sur les travaux de son partenaire universitaire. Comme le résume Isabelle Levy, il s'agit de " dégager la survaleur extrafinancière" avec une approche " best-in-class" alliée à une dimension dynamique de " best effort" ;

Désormais la société de gestion, dont 75 % des clients sont des institutionnels, est en mesure, s'il y a lieu, de mettre en place une offre sur mesure dans le domaine de l'ISR. Mais, pour l'instant, elle n'a pas encore eu l'occasion de lancer de fonds dédiés.

(*) Code isin : FR0010632364

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant