Metropole Gestion prêt à réinvestir le secteur pétrolier, prudent sur les mines

le
0

(AOF) - Après plus de deux ans de baisse brutale des cours des actifs liés au secteur des matières premières, un net rebond a été enregistré en début d'année. Cependant, Metropole Gestion préfère reprendre pied sur ce secteur de manière graduelle et prudente. Ainsi, la société de gestion a "graduellement augmenté et de manière sélective depuis près d'un an (son) exposition au secteur pétrolier" en dépit de la chute des cours du baril.

"La capacité des groupes pétroliers à adapter leur structure de coûts dans un environnement de prix du pétrole durablement bas nous semble sous-estimée par les marchés", justifie le gestionnaire d'actifs. De plus, certaines sociétés du secteur présentent des valorisations particulièrement basses. Forcées de prendre des mesures d'amélioration de la rentabilité en raison de la baisse des cours du pétrole, elles présentent des profils d'investissement attractifs.

Mais si le secteur pétrolier présente des opportunités d'investissement, il n'est qu'une partie du segment des matières premières. Or, d'autres composantes du secteur connaissent toujours des difficultés comme les mines. "Le secteur minier est en effet confronté à une double problématique d'offre et de demande", observe Metropole Gestion, citant le ralentissement de la demande chinoise qui a accéléré le recul des prix et la persistance de surcapacités.

"Dès lors, seul le rebond des cours des matières premières permettra aux acteurs miniers d'augmenter leur rentabilité. La récente hausse du secteur ne s'explique d'ailleurs que par le rebond des prix des matières premières, et nous paraît donc fragile à ce stade car trop dépendante des annonces politiques chinoises", prévient Metropole Gestion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant