Métro, RER, Transilien : le palmarès des lignes noires

le
0

INFOGRAPHIES - La ponctualité de leur moyen de transport constitue un souci quotidien pour les Franciliens. Le Figaro a épluché les données publiées par la RATP et la SNCF pour établir un classement des lignes les moins ponctuelles en 2015.

C'est un souci quotidien pour les Fraciliens: leur métro, RER ou Transilien sera-t-il à l'heure? Quand il n'est pas en grève comme ce jeudi..À en croire les nombreux messages postés sur les réseaux sociaux à ce sujet, chacun est persuadé d'emprunter la ligne la moins bien lotie, celle qui accumule le plus de retards. Le Figaro s'est donc penché sur les données mises en ligne par le Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), la RATP et la SNCF pour établir ce classement.

Côté métro, c'est sans surprise la ligne 13 qui fournit le service le moins performant aux heures de pointe. En 2015, elle n'a pas un seul mois rempli l'objectif fixé en début d'année, de 96,5% de métros en circulation par rapport au service commandé. Bien que le service se soit amélioré au fur et à mesure de l'année, le faible nombre de rames en circulation explique en partie les commentaires énervés des usagers sur les wagons bondés et les retards à répétition.

Les lignes 4, 7 et 12 dépassent tout juste l'objectif en fin d'année, avec une belle progression du service durant l'année. La ligne 3 est quant à elle la ligne non automatisée qui offre le meilleur service. Les deux lignes entièrement automatiques, la 1 et la 14, caracolent en tête avec un service tout à fait conforme au service commandé, voire parfois légèrement meilleur.

En heures creuses, la situation est toutefois très différente. Dans le bas du classement, on trouve la ligne 9, dont la ponctualité fluctue selon les mois. Elle est talonnée par la ligne 7, elle aussi irrégulière, devant la ligne 8. Au total, plus de la moitié des lignes ne remplissent pas l'objectif. Il faut cependant noter qu'avec plus de 95% des voyageurs attendant moins que l'intervalle de référence, la qualité de service de l'ensemble des lignes de métro reste satisfaisante.

La fameuse ligne 13 compte parmi celles qui fournissent le meilleur service, avec la 4, la 11 et la 12. Ces quatre lignes sont d'ailleurs les seules non automatisées à remplir l'objectif d'un temps d'attente moindre par rapport à l'intervalle de référence pour 98% des voyageurs. La 1 et la 14 font quant à elle la course en tête, avec un résultat de plus de 99%, régulier tout au long de l'année.

Palme des retards pour le RER A

La ligne A n'est pas seulement la plus fréquentée d'Europe, elle est aussi la moins ponctuelle des RER. Loin derrière les autres lignes, elle affichait en 2015 un taux de ponctualité oscillant entre 80 et 82%. Les lignes B, C et D frôlaient quant à elles les 90%, tandis que la ligne E est la plus à l'heure, malgré une ponctualité très irrégulière sur l'année. En fin d'année dernière, c'étaient plus de 95% des voyageurs sur les deux branches de ce RER qui arrivaient à l'heure ou avec un retard de moins de cinq minutes à leur gare de destination. En-dehors du RER E qui a atteint son objectif (95%) cinq mois dans l'année et du mois d'août où le RER C a rempli le sien (93%), l'ensemble des lignes reste en-dessous des objectifs fixés.

Dans le détail, la portion Nanterre-Cergy (A3) est la moins bien lotie, avec une ponctualité voyageurs moyenne de 71,33% en 2015. Juste devant, les portions Nanterre-Poissy (A5) et Bourg-la-Reine-Robinson (B2) complètent le podium des lignes de RER cumulant le plus de retards. Les deux branches du RER E sont celles qui offrent la meilleure ponctualité, avec une moyenne supérieure à 93% sur l'ensemble de l'année 2015.

Alors que les différentes branches, pourtant nombreuses, du RER C offrent une ponctualité assez similaire, on note de fortes disparités entre les branches du RER B. La portion Paris-Nord-Mitry (B5) enregistre ainsi un taux de ponctualité de plus de 88%, tandis que la branche B2 obtient une moyenne sur l'année de moins de 75%.

Le Transilien L, irrégulier et peu ponctuel

Enfin, les usagers des Transilien bénéficient eux aussi d'un service plus ou moins ponctuel selon les lignes qu'ils utilisent. La liaison Paris Saint-Lazare Sud (ligne L), malgré une amélioration en décembre, présente le plus grand nombre de retards, avec un taux de ponctualité qui est même tombé à 78,5% en juillet. En dépit de performances meilleures sur l'ensemble de l'année, les liaisons Paris Sud Est (ligne R) et Paris Nord Crépy (ligne K) comptaient fin 2015 parmi les lignes enregistrant les taux de ponctualité les plus bas.

Au contraire, la ligne Paris Nord-Ouest (ligne H) a creusé en fin d'année dernière l'écart avec les liaisons La Verrière-La Défense (ligne U), Paris Montparnasse (ligne N) et Paris Est (ligne P), qui constituent le peloton de tête des lignes les plus ponctuelles, avec un taux de ponctualité supérieur à 92%.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant