Metro: prend 4% à Francfort après son point trimestriel.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier trimestre de son exercice 2015/2016, soit d'octobre à décembre derniers, le distributeur allemand Metro a enregistré une croissance organique symbolique de ses ventes (+ 0,1%). Les prévisions annuelles ont été confirmées.

Sur le marché boursier allemand où l'indice DAX 30 se reprend de 2%, l'action Metro gagne près de 4% à 27,5 euros.

Durant le trimestre qui comprend les ventes de Noël, le CA du groupe dans son ensemble a atteint 17,1 milliards d'euros, chiffre en baisse de 1,5% en données publiées principalement en raison de la dévalorisation du rouble russe.

Metro se félicite 'de ventes de Noël très favorables en Allemagne”, où en décembre la croissance des ventes à données comparables a atteint 2,1%. La tendance est restée très positive en Turquie, ce qui a permis de compenser le recul de la Russie.

Par division, et en données comparables, la principale branche de vente en gros Metro Cash & Carry affiche une croissance de 0,2%, pour un CA de huit milliards d'euros. Celle de branche électronique grand public, Media Saturn, atteint 0,4% à 6,9 milliards. Du côté des hypermarchés Real, le CA de 2,1 milliards baisse en données organiques de 1,6%.

Par ailleurs, la cession par Metro de sa filiale Cash & Carry au Vietnam a été bouclée fin décembre et abondera le résultat d'exploitation trimestriel de plus de 400 millions.

Président du directoire, Olaf Koch s'est déclaré 'confiant pour l'exercice (en cours) 2015/2016 en dépit d'un environnement difficile.' Les prévisions antérieures ont donc été confirmées, à savoir : une 'légère hausse' de ventes en données organiques, et une hausse du résultat grâce à la poursuite de la “transformation” du groupe.

Chez Nomura ce matin, les analystes saluent l'amélioration des tendances sur le marché domestique du groupe. Quid de la Russie, marché important pour Metro du point de vue de sa rentabilité ? 'La baisse des ventes (en Russie) est essentiellement attribuée au pic de la crise du rouble, qui date de décembre 2014', jugent les spécialistes, et du recul de la consommation qui s'en est localement suivi. Nomura s'attend donc à ce que dans ce pays, la base de comparaison deviennent progressivement plus favorable à Metro. A l'achat sur la valeur, ils visent une cible de 39 euros.

Le son de cloche est inverse chez Société Générale, qui conseille toujours de vendre l'action Metro en visant 24 euros. SG souligne notamment 'une croissance organique trimestrielle tout sauf impressionnante' malgré un bon mois de décembre en Allemagne. Sans oublier la simple confirmation de prévisions annuelles modestes.

Enfin, les marges du groupe leur semblent toujours 'sous pression' en Russie. Société Générale rappelle que Cash & Carry Russie concentrait, en 2014/2015, environ 30% du résultat d'exploitation de Metro.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant