Metro News espère être bénéficiaire en 2014

le
0
«C'est une bagarre absolument homérique» affirme le Président de Métro News Édouard Boccon-Gibod, qui était vendredi l'invité du «Buzz Média Orange- Le Figaro».

Alors que l'ensemble de presse est confrontée à la chute des recettes publicitaires, la presse gratuite dont la pub est la seule source de revenu se retrouve dans une situation très tendue.

«C'est très très dur, c'est une bagarre absolument homérique, dans tous les secteurs, dans un marché qui est très très déflationniste, à tel point qu'on se demande jusqu'où cela peut aller», reconnaît Étienne Boccon-Gibod, président de Metro, rebaptisé Metro News, le quotidien d'information gratuit du groupe TF1. «Mais, dans ce paysage de désolation, on ne s'en sort pas si mal. On a fait un premier semestre pas si mauvais que cà. On est sur la voie de la réduction des pertes et j'espère être à l'équilibre fin 2014», indique-t-il. Bien que déficitaire, Metro News a été repris par TF1, et enregistre une diffusio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant