Metro discuterait de la cession des supermarchés Real

le
0
METRO DISCUTERAIT DE LA CESSION DES SUPERMARCHÉS REAL
METRO DISCUTERAIT DE LA CESSION DES SUPERMARCHÉS REAL

DÜSSELDORF, Allemagne (Reuters) - Metro est en discussions pour céder ses supermarchés Real implantés hors d'Allemagne, a-t-on appris jeudi de deux sources proches du dossier.

Le groupe rejoindrait ainsi la liste des distributeurs soucieux de réduire leur voilure, dans un contexte marqué par le ralentissement de la consommation.

En dehors de l'Allemagne, Real est implanté en Pologne, Russie, Roumanie, Turquie et Ukraine.

Metro ne fait pas mystère de sa volonté de se séparer des supermarchés Real et Kaufhof pour recentrer son activité sur les magasins de libre service et de produits d'électronique grand public qu'il juge plus porteurs, sur les marchés émergents notamment.

Les sources ont indiqué que Metro avait engagé des discussions avec plusieurs parties. Selon l'une des sources, des groupes étrangers seraient intéressés.

Jürgen Elfers, un analyste de Commerzbank, estime que la vente des supermarchés Real pourrait permettre à Metro de résorber une partie de sa dette, qui s'élevait à 8,2 milliards d'euros à la fin du premier semestre.

Parmi les groupes susceptibles d'être intéressés, l'analyste a évoqué Auchan. Un porte-parole du distributeur français a refusé de commenter l'information.

Metro n'est pas le seul à chercher à quitter les marchés polonais et turc. Carrefour, qui traverse d'importantes difficultés, a également engagé une réflexion sur sa présence dans ces deux pays.

Georges Plassat, son président-directeur général, a évoqué de possibles changements de périmètre en Pologne, en Turquie ou en Indonésie, tout en réaffirmant l'importance pour Carrefour des marchés brésiliens et chinois.

Matthias Inverardi, Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant