Métro de Ryad : un contrat de 1,2 milliard pour Alstom

le
0
Le projet prévoit la construction simultanée de 6 lignes souterraines, sur 176 km, d'ici à 2018.

C'est le métro de tous les superlatifs. Ryad, la capitale ­d'Arabie saoudite, avait lancé en avril 2012 un projet pour la cons­truction simultanée de 6 lignes souterraines, prévues sur 176 km. Ce mégachantier, chiffré à 22,5 milliards de dollars (17 milliards d'euros), doit permettre d'ici à 2018 d'améliorer la circulation dans une ville de 6 millions d'habitants qui envisage d'en compter 8,5 millions dans dix ans.

Le royaume wahhabite a désigné lundi les trois consortiums qui se partageront la conduite de cet ambitieux projet. Le groupe français Alstom, ­retenu dans le cadre d'un consortium mené par la compagnie espagnole de construction FCC, a précisé que sa part dans ce contrat s'élève à plus de 1,2 milliard d'euros. Deux autres sociétés tricolores, Setec et Freyssinet, participeront à la construction de deux lignes de métro aux côtés du coréen Samsung et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant