Métro de Londres : Thales gagne le contrat à 1 milliard

le
0
Métro de Londres : Thales gagne le contrat à 1 milliard
Métro de Londres : Thales gagne le contrat à 1 milliard

C'est une très bonne nouvelle pour le groupe français. Lundi, après plusieurs semaines de négociations, Thales a finalement remporté un contrat d'un milliard d'euros (760 millions de livres sterling) pour moderniser quatre lignes du métro de Londres.

«L'organisme public responsable des transports en commun de Londres (Transport for London) a confié à Thales, fournisseur global de systèmes de transport, la modernisation de quatre lignes du métro.

Ce contrat «porte sur le système de signalisation et de contrôle des trains», détaille le groupe français dans un communiqué de presse. «Une fois ces travaux achevés, 60 % du métro londonien aura été modernisé à l'aide des technologies de signalisation Thales», se félicite le PDG de Thales, Patrice Caine.

In 1863 London Underground was revolutionary. In 2015, LU evolves - #Thales signaling solutions – for a faster London pic.twitter.com/HsIzH1PSmE— Thales Group (@thalesgroup) 3 Août 2015

4 lignes concernées pour 40% du réseau

Les travaux doivent commencer dans l'année, et s'achever en 2023. Thales prévoit également «l'amélioration des fréquences de circulation sur la ligne Metropolitan, aux heures de pointe comme aux heures creuses». Pour le groupe, «ce projet s'inscrit dans le cadre de la modernisation déjà engagée ces dernières années sur d'autres lignes du métro londonien».

Les lignes Circle, District, Metropolitan et Hammersmith & City, soit 40% du réseau londonien, sont concernées par ces travaux. Elle comprennent notamment la partie la plus ancienne du métro londonien, construite en 1863, et transportent environ 1,3 million de passagers par jour.

Une remise à niveau du réseau est donc plus que bienvenue : «La modernisation doit augmenter les capacités d'environ un tiers sur les quatre lignes prévues. Selon les estimations, la population londonienne va passer de 8,6 millions d'habitants aujourd'hui à 10 millions d'ici ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant