Métier d'enseignant : des discussions pour un «lifting»

le
0
Certains professeurs effectueront une demi-heure à une heure de cours hebdomadaire en moins, a laissé entendre le ministre de l'Éducation Vincent Peillon, devant les syndicats lundi.

Annoncées depuis cet été, des discussions sur les métiers des personnels de l'éducation nationale ont été ouvertes lundi avec une réunion au ministère entre Vincent Peillon et les syndicats. Une douzaine de groupes de travail plancheront jusqu'en février.

Vincent Peillon ira-t-il jusqu'à remettre en cause les décrets de mai 1950 qui régissent leurs missions? Ses prédécesseurs s'y sont cassé les dents et l'heure est à la prudence... Le ministre se dirige plutôt vers un simple toilettage. Seules comptent aujourd'hui dans la carrière des professeurs de l'enseignement secondaire leurs quinze heures ou dix-huit heures de cours devant élèves, selon qu'ils sont lauréats de tel ou tel concours. On se souvient que Ségolène Royal avait fait scandale, en 2006, en déclarant qu'il fa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant