Méteo : risque de crue dans le Sud

le
0
Méteo : risque de crue dans le Sud
Méteo : risque de crue dans le Sud

Malgré les fortes pluies qui sont tombées sur le Sud-Est samedi 18 mai, entrainant le report du match de football Ligue 1 Nice-Lyon, des annulations de corridas à Nîmes (Gard) ou encore une mini tornade à Sainte-Maxime (Var), la France devrait être relativement épargnée aujourd'hui même si les pluies gagnent quasiment tout le pays. Dans l'après midi, selon Météo France, des ondées orageuses vont se développer entre l'est de la Bretagne et le Massif central.

De l'Auvergne aux Alpes ainsi qu'au pied des Pyrénées, ces averses orageuses pourraient même donner parfois des averses de neige dès 1400 à 1800m. En revanche, sur la Corse et sur le pourtour méditerranéen, le temps s'annonce nettement plus clément qu'hier avec le retour de plus belles éclaircies

Montées des eaux rapides et débordements localisés

Cependant, les séquelles des fortes averses dans le Sud-Est risquent de se faire encore ressentir. Les autorités craignent en effet des crues dans le Var notamment dans le secteur de l'Argens aval. «L'intensité sur Roquebrune-sur-Argens et dans la plaine de Fréjus devrait être proche de celle du 29 novembre 2012», souligne Météo France. «L'Argens a une crue inhabituelle, les premiers débordements sont atteints dans sa partie aval mais le niveau des eaux tend à se stabiliser en ce début de matinée de dimanche», ajoute dans son bulletin le site Vigiecrues qui a cependant levé la vigilance orange.

En outre, un grand nombre de tronçons de cours d'eau du bassin Adour-Garonne (Nive, Nivelle, Tarn, Lot), des Charentes, de la Loire (y compris Allier et Vienne), du Rhône aval (cours d'eau cévenols, du Dauphiné et alpins ainsi que Giers, Seille et Saône à Lyon) ainsi que des fleuves côtiers du littoral azuréen sont susceptibles de connaître des montées rapides et peut-être des débordements localisés.

Retrouvez le bulletin de Météo France sur le cumul des précipitations:

Votre météo ville par ville...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant