Météo : record de pluie en juillet, août ne s'annonce guère meilleur

le
2
Météo : record de pluie en juillet, août ne s'annonce guère meilleur
Météo : record de pluie en juillet, août ne s'annonce guère meilleur

Mais sur quel pied danse-t- elle ? Incroyablement pluvieuse, malgré un thermomètre de saison, la météo oscille, du jour au lendemain, d'une région à l'autre, d'un ciel gris au grand soleil. Et cet été insaisissable devrait continuer à faire des siennes ce mois d'août.

Record de pluie. « On a connu le mois de juillet le plus pluvieux depuis 1959, devant 2000 qui détenait la palme jusqu'à présent », relève François Gourand, prévisionniste à Météo France. Cette traînée de pluie a balayé le pays du Massif central à la Franche-Comté, en passant par la région Rhône-Alpes et l'Alsace. « A Strasbourg, c'est le mois le plus pluvieux jamais observé tous mois de l'année confondus », souligne Météo France. « A Besançon, il faut remonter à 1895 pour retrouver la même pluviométrie », renchérit Régis Crépet, prévisionniste à la Chaîne Météo. Des régions habituées au beau fixe n'ont pas été épargnées, comme la Corse : à Bastia, il a plu sept fois plus que la normale. En revanche, le Nord-Ouest a rayonné tout le mois de juillet. La région parisienne, elle, a oscillé entre soleil et pluie.

Un anticyclone fuyant. « L'anticyclone des Açores, trop en retrait sur l'Atlantique, ne protège pas l'Hexagone des basses pressions venant d'Europe centrale », décrypte Frédéric Decker, de MeteoNews. Une pluviométrie dopée aux averses orageuses, particulièrement généreuses. « A Nice (Alpes-Maritimes), au mois de juillet, on compte normalement deux jours d'orage, contre dix cette année », recense Régis Crépet.

20 % de soleil en moins. Les températures, conformes aux normales saisonnières, laissent un ressenti... de saison mais sous un ciel maussade. « Les trois quarts du pays ont connu un taux d'ensoleillement de 20 % inférieur aux moyennes », abonde François Gourand. A Perpignan (Pyrénées-Orientales), les touristes ont profité d'un ciel ensoleillé 152 heures seulement pendant le mois. « On ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2723293 le lundi 4 aout 2014 à 12:56

    L extrapolation du titre à toute la France est typique de l'ostracisme des journalistes.En Bretagne il fait très beau et particulièrement dans la région de Saint Malo.Mais il ne faut pas le dire parce qu'on est assez nombreux comme cela sur les plages.Pour moi, Breton, c'est trop chaud. Vivement un peu de pluie

  • M6207100 le lundi 4 aout 2014 à 11:52

    cela n'a rien à voir, le réchauffement climatique s'échelonne sur plusieurs dizaines d'années ... Celui ci entraine des perturbations non prévisibles (trop de paramètres à calculer, courants marins, pression atmosphérique, augmentation du niveau des océans et j'en passe)donc l'été est pluvieux mais en terme de thermomètre, la moyenne est ok ... De plus j'ai du mal à saisir le rapport entre ce phénomène et les journalistes à la solde des américains ???