Météo : que pourra-t-on prévoir demain ?

le , mis à jour à 07:29
1
Météo : que pourra-t-on prévoir demain ?
Météo : que pourra-t-on prévoir demain ?

Il est loin le temps où Aristote s'appuyait sur l'astronomie, la mythologie et l'observation du vol des oiseaux pour écrire son traité « Météorologiques ». Grâce à la technologie, Météo France compte améliorer ses prévisions d'ici dix ans, comme elle l'expliquait hier en présentant ses objectifs à l'horizon 2025.

Aujourd'hui, les climatologues décryptent quotidiennement 40 millions d'observations provenant de satellites chinois, japonais, américains et européens. Pour mesurer la vitesse du vent, la pression de l'air, les températures en mer et en altitude, les météorologues disposent par ailleurs de bouées dans les océans, de capteurs installés sur les cargos, les avions de lignes et... les cachalots.

Dans l'Hexagone, Météo France s'appuie aussi sur une trentaine de radars. Pour analyser cette pluie de données, l'Europe dispose d'un supercalculateur capable de réaliser huit milliards de millions (!) d'opérations par seconde. Pour prévoir quoi à l'avenir ?

Un orage sur ma route ?

Oui. Depuis mars, Météo France et le constructeur Continental ont noué un partenariat autour d'une voiture intelligente. Objectif : développer un système d'alerte intégrant en temps réel les relevés issus des véhicules connectés. « Nous pourrions ainsi récupérer les données fournies par ces véhicules en circulation grâce à leurs capteurs de température et renvoyer de notre côté sur le GPS du conducteur des informations l'avertissant qu'un orage risque de s'abattre devant lui dans dix minutes », explique Jean-Marie Carrière, directeur de la prévision à Météo France.

Si l'été sera beau ?

Non. Les prévisions saisonnières resteront assez aléatoires, comme c'est le cas actuellement. « Mais comme tout le monde nous les demande, on les donne avec des pincettes », explique Jean-Marie Carrière, même si certains phénomènes font déjà l'objet d'un repérage précoce, comme El Niño, ciblé plusieurs mois à l'avance. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet il y a 4 mois

    Les metéorologues vont ils enfin prédire le temps qu'il va faire dans une heure ou dans le journée ???