Météo : fin de l'alerte aux orages, Alès inondée

le
1
Météo : fin de l'alerte aux orages, Alès inondée
Météo : fin de l'alerte aux orages, Alès inondée

Fin des alertes météorologiques dans le sud de la France. Ce samedi matin, Météo France a levé l'alerte orange aux orages encore en vigueur dans le Gard, ainsi que l'alerte aux crues en vigueur également dans le Gard, mais aussi dans l'Hérault et en Ardèche.

Vigicrues, l'organisme en charge de la surveillance des cours d'eau, a lui aussi levé sa vigilance orange des cours d'eau de la région. «L'épisode de pluies intenses sur les Cévennes est terminé. La vigilance orange est levée sur tous les cours d'eau des départements du Gard et de l'Ardèche», explique l'organisme, qui met toutefois en garde sur le fait que «les cours d'eau de cette région, qu'ils aient ou non débordé ces derniers jours, pourraient encore présenter ce samedi des phénomènes de montée rapide à l'occasion d'averses ponctuelles puissantes».

La ville d'Alès et ses environs ont été touchés dans la nuit de vendredi à ce samedi par des inondations. «Il est tombé par endroits, en 12 heures, l'équivalent d'un mois de précipitations», rapporte Météo consult. Sur Twitter, des images du Gardon d'Alès dans la nuit de vendredi à ce samedi ont été mises en ligne.

Le Gardon d'Alès à 4h15... Il vient d'atteindre 2,74 m. Son débit est de 450 m3/sec #ales #orages #inondations pic.twitter.com/thiyZ7xUYE-- Lapierre Dimitri (@Aiollywood) 20 Septembre 2014

Des plongeurs sont également partis à la recherche d'éventuelles victimes aux premières lueurs du jour.

Les plongeurs à la recherche d'éventuelles victimes. #inondation #alès pic.twitter.com/MDX6ghhLvo-- Jimmy5957 (@jimmy57geo) 20 Septembre 2014

Depuis 7 heures, les pluies ont cessé sur le secteur. Selon la préfecture du Gard «les communes des Mages, de Saint-Martin-de-Valgagues, de Saint-Julien-les-Rosiers et les quartiers du Moulinet et des Tamaris sur Alès (ont été) particulièrement touchés». Si le Gardon, dont le niveau était encore élevé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 20 sept 2014 à 11:29

    Il y aurait des augmentations d'impôts locaux qui se justifieraient, Si Alès aime être les pieds dans l'eau, je prétends que ses habitants aiment connaître cette situation. Le jour où les primes d'assurance seront fonction du risque et non pas nationales, on verra ces pays se mettre au boulot pour faire des digues. Quant aux maires qui signent des permis de construire dans des zones à risques, c'est en taule qu'ils devraient être.