Météo : 2014, année la plus chaude dans le monde depuis 1880

le
0
Météo : 2014, année la plus chaude dans le monde depuis 1880
Météo : 2014, année la plus chaude dans le monde depuis 1880

Jamais, depuis le début des relevés de températures en 1880, une année n'avait été aussi chaude. Sur l'ensemble de 2014, la température moyenne du globe, terres et océans, a été de 14,59°C, soit une température de 0,69°C supérieure à la normale (calculée sur le XXe siècle). Les précédents records de 2005 et 2010 (14,55°C) sont donc battus. 

Ce record de chaleur a été observé partout dans le monde, même dans l'extrême partie est de la Russie, l'ouest de l'Alaska, à l'intérieur de l'Amérique du Sud, dans la plupart du continent européen, le nord de l'Afrique ainsi que dans les régions côtières de l'est et de l'ouest de l'Australie, indique vendredi l'agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). 

L'agence cite également la zone équatoriale de l'océan Pacifique, de vastes étendues de l'ouest et du sud est de l'Atlantique, la mer de Norvège et des parties du centre et du sud de l'océan Indien.

Les faits marquants de 2014 :

-2014, année la plus chaude depuis 1880 avec une moyenne de 14,59°C sur le globe. 

-C'est la 38e année consécutive que la température est supérieure à la moyenne globale de 13,9°C. 

-En comptant 2014, 9 des 10 années les plus chaudes font partie du XXIe siècle. 

-C'est la première année depuis 1990 que les températures sont aussi chaudes et ce, alors que le courant chaud du Pacifique «El Niño» esy absent. Ce courant apparaît tous les cinq à sept ans et influe fortement sur le climat mondial. 

-Le réchauffement climatique est plus important dans l'hémisphère nord (+0,80°C) que dans l'hémisphère sud (+0,58°C). 

-Enfin, les précipitations globales sont inférieures de 0,52 mm aux normales. C'est la 3e année consécutive de baisse. 

En rouge, les zones du monde où les températures ont été supérieures aux moyennes du XXe siècle.

Dans son dernier rapport publié en avril, le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant