Métaux : bientôt des mines dans les grands fonds marins ?

le
0

(Commodesk) Le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée a accordé son feu vert à la compagnie canadienne Nautilus Minerals pour le lancement de Solwara 1. Ce projet, qui vise à extraire de l'or et du cuivre au fond de la mer de Bismarck, à 1.600 mètres de profondeur, est le plus avancé au monde, dans l'optique d'une future exploitation commerciale de métaux en eaux profondes.

Le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée a toutefois annoncé qu'il surveillera attentivement l'avancée du projet pour s'assurer que Nautilus se comporte de manière responsable.

L'idée d'exploiter les fonds océaniques, souvent riches en éléments métalliques, fait son chemin à mesure que les teneurs diminuent dans les mines terrestres. Mais elle ne fait pas l'unanimité, en raison des risquesenvironnementaux. L'écosystème des grands fonds marins, et donc les conséquences d'une activité extractive, sont encore très mal connus.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant