Métastases : une protéine ouvre de nouvelles perspectives

le
0
La périostine donne le coup de départ de la croissance des tumeurs secondaires. Un anticorps testé in vitro bloque son action et ouvre des pistes de traitement préventif.

Les métastases sont la principale cause de décès par cancer. Ces tumeurs secondaires, qui peuvent apparaître dans tous les organes, naissent après migration de certaines cellules du cancer principal. En dépit de leur importance fondamentale, les mécanismes à l'origine de leur prolifération ne sont étudiées que depuis une dizaine d'années. Dans un article paru jeudi dans Nature , les chercheurs suisses de l'Institut suisse de recherche expérimentale sur le cancer (Isrec) et de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont identifié une protéine jouant un rôle-clé dans le processus : la périostine.

«Sa présence dans les tissus agit comme un panneau indiquant aux cellules cancéreuses qu'elles peuvent s'installer ici pour se reproduire», explique Patrick Mehlen, directeur de laboratoire au Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard à Lyon. «C'est une avancée importante dans la compréhension de la colonisation métastatique des tissus sains.»

On sa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant