Met-on assez en avant le rôle des femmes ?

le , mis à jour à 07:00
0
Met-on assez en avant le rôle des femmes ?
Met-on assez en avant le rôle des femmes ?

Christel Helou

48 ans, musicienne

CHELLES (77)

Non. En ce qui concerne l'histoire de la musique classique, que je connais bien, elles sont quasiment inexistantes. Dans l'ensemble, je ne trouve pas que le rôle des femmes soit mis en avant dans notre histoire, même si on en parle plus qu'avant. Je viens par exemple de voir une émission sur Aliénor d'Aquitaine, la reine des Francs et d'Angleterre.

 

Yann Sonnerat

34 ans, agent SNCF

Bouffémont (95)

Non. Les femmes ne sont pas suffisamment mises en valeur dans l'histoire de France. La France reste une société très masculine et beaucoup de chemin reste à faire pour l'égalité homme-femme. Je pense tout de même que Simone Veil a fait changer nos mentalités. Sans elle, les combats féministes auraient été beaucoup plus lents.

 

Claire Ballère

22 ans, commerciale

HagondanGe (57)

Non. Les femmes n'ont pas beaucoup de place dans notre histoire de France. Elles ont souvent été reléguées dans des seconds rôles ou dans l'ombre des rois où des artistes. Mais à mon sens, cela n'a pas beaucoup d'importance. Ce qui compte c'est que, dans le présent, hommes et femmes soient traités sur un pied d'égalité.

 

Cédric Engel

40 ans, technicien informatique

Sarreguemines (57)

Non. Quand on pense aux femmes dans l'histoire de France, seuls deux noms me viennent à l'esprit : Jeanne d'Arc et Marie Curie. Les autres sont totalement tombées dans l'oubli. La France reste un pays machiste. C'est dommage car les femmes sont, dans bien des domaines, aussi voire plus capables que les hommes de marquer l'histoire.

 

Audrey Friedrich

35 ans, formatrice

La Wantzenau (67)

Oui et non. On met en avant le rôle des femmes dans l'histoire selon l'actualité. Par exemple quand c'est la Journée de la femme, mais cela reste ponctuel. C'est le côté masculin de notre monde. Il faudrait qu'on leur laisse la possibilité de se distinguer. Dans ma jeune vie, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant