Mesures en faveur des entreprises : ce qui a été annoncé

le
12
Mesures en faveur des entreprises : ce qui a été annoncé
Mesures en faveur des entreprises : ce qui a été annoncé

«Un discours important plus pour les entrepreneurs que pour les patrons». Tel était l'objectif que s'était fixé l'Elysée alors que François Hollande devait clore ce lundi les Assises de l'entrepreneuriat, devant quelque 300 entrepreneurs. De fait, face à un chômage sans cesse grandissant et à une situation économique déprimée, le chef de l'Etat a voulu soigner «ceux qui créent de la richesse et prennent du risque». Aux «pigeons» qui s'étaient révoltés à l'automne dernier, le président a notamment annoncé une simplification de la fiscalité des plus-values de cession. Entre autres mesures, qui vont de la sensibilisation à l'esprit d'entreprise à l'école à une réforme de l'assurance-vie.

Stimuler l'esprit d'entreprise

Un «programme sur l'entrepreneuriat de la sixième à la terminale» va être créé sous forme de stages ou d'intervention d'acteurs économiques. Dans le supérieur, la formation et l'accompagnement à la création d'entreprise seront renforcés et les étudiants créateurs bénéficieront de leur protection sociale après avoir quitté leur campus.

Taxation des plus-values de cession

- La fiscalité des plus-values de cession de société ou de parts de société est alignée sur le barème de l'impôt sur le revenu mais avec deux régimes d'abattements. Le premier, «de droit commun», prévoit un abattement de 65% au delà de huit ans de détention (après un palier à 50% au delà de deux ans de détention). Le second, «incitatif», prévoit un abattement maximum de 85% après huit ans de détention, après deux paliers à 50% au bout d'un an et 65% au bout de quatre ans.

- Alors qu'elles étaient jusqu'ici exonérées, les transmissions d'entreprises au sein d'une même famille, les jeunes entreprises innovantes et les cessions pour départ à la retraite sont désormais concernées mais bénéficient du régime «incitatif». Une «franchise» de 500.000 euros en dessous desquels les plus-value...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le mardi 30 avr 2013 à 09:34

    Double langage.Un petit coup de barre , sans véritables mesureshollande démission

  • knbskin le mardi 30 avr 2013 à 08:37

    "Plus pour les entrepreneurs que pour les patrons" : là, on coupe les cheveux en 4, pour comme d'habitude, injecter de la "morale PS" dans le discours. Il y a le "mauvais patron" et le "bon entrepreneur". La distinction relève de la s0domisation des coléoptères, mais il faut bien ne pas trop fâcher Mélenchon ...

  • M6744133 le mardi 30 avr 2013 à 07:03

    Mitterrand a usé jusqu'à la corne tous les quadras du PS, de ministre au 1er ministrable sans succès ! Echecs sur toute la ligne ! s'agissant des ministres femmes, c'était pour lui un momment de détente de les recevoir ! il préférait leur compagnie à celle des hommes qui l'amusait ! Royal,GUIGOU,LEVERGEON, CREISSON etc .. de leur compétence il s'en moquait ! Ainsi est allée la France durant 14 ans !

  • jsrlak1 le mardi 30 avr 2013 à 07:03

    Trois façons d'augmenter le pouvoir d'achat... la première qui est une fausse solution est d'augmenter les salaires (répercutions ensuite supérieure dans le prix de vente donc risque de perte de pouvoir d'achat) la seconde baisser les charges qui pèsent sur les entreprises la troisième et la plus efficace : baisser les impôts... Pépère ne croit que dans la première et ouvre le marché à l'Inde

  • jsrlak1 le mardi 30 avr 2013 à 06:59

    Pépère se transforme en VRP de sa politique... Il ne doit pas oublier l'impôt qui touche les chefs d'entreprise, la flexibilité du travail, les coûts salariaux, l'éducation qui ne pousse pas à l'excellence... Poudre aux yeux pour faire croire qu'il change de stratégie

  • M6744133 le mardi 30 avr 2013 à 06:56

    Une grand MESSE pour rien ! ne sera suivie d'aucun effet majeur excptée la fiscalité plus avantageuse en direction des "pigeons" qui ont fait plier F.H ! sinon Rien àL'est, l'ouest, le Nord et le Sud ! la france Gangrénée ne sortira pas du Trou où TIMONIER 2 l'a précipitée ! Mitterrand a commis beaucoup d'erreurs certes, mais pas celle de nommer F.H laissé sur la Touche , ne le nommant pas Ministre voire simple secrétaire d'Etat ! il connaissait l'oiseau !

  • M5879421 le mardi 30 avr 2013 à 02:20

    Le changement c'est donc dans 20 ans,........Un «programme sur l'entrepreneuriat de la sixième à la terminale» va être créé sous forme de stages ou d'intervention d'acteurs économiques........ Le temps qu'ils se mettent au boulot !

  • TL70190 le mardi 30 avr 2013 à 01:55

    la tonte de printemps !

  • nayara10 le mardi 30 avr 2013 à 00:38

    Un peu de vitamine ,avant de retondre la laine sur le dos ...

  • mars4 le mardi 30 avr 2013 à 00:20

    Bref, pour moins de contraintes et de problèmes vous pouvez engager au minimum 20X plus de personnel en asie qu'en france!Et pire encore, les salaires des pays de l'est sont aussi très très bas(500/600€ en pologne).