Messi pourrait-il vraiment être autiste ?

le
0
Messi pourrait-il vraiment être autiste ?
Messi pourrait-il vraiment être autiste ?

Souvent raillé pour des gimmicks qui lui sont propres, Lionel Messi cultive un étrange secret. L'Argentin serait autiste, plus spécifiquement atteint du syndrome d'Asperger. Des accusations que n'a jamais balayé une Pulga bien trop occupée à enfiler les pions. Qu'en est-il réellement ? Mise au point sur les clichés d'une histoire de dingue.

Il y a un peu moins de deux ans, c'est Romário, attaquant de pointe fantasque de la sélection brésilienne des années 1990, qui l'affirmait sur Twitter. Quoi donc ? Que Lionel Messi serait atteint d'autisme : "Vous saviez que Messi est atteint du syndrome d'Asperger ? C'est une forme d'autisme léger qui induit le don de mieux se concentrer que les autres. Newton et Einstein aussi étaient autistes à un certain degré. J'espère que, comme eux, Messi se dépassera chaque jour et continuera de nous offrir ce beau football." Une déclaration, sans aucune source viable, qui n'avait pas fait plaisir du tout à la Pulga et à son entourage, qui avait même menacé l'homme politique de l'attaquer en justice.

El texto habla que Messi tiene una forma leve de autismo, lo que permite tener más capacidad de concentración.

— Romario (@RomarioOnze) 9 Septembre 2013
Une affaire qui avait donc fini par s'essouffler d'elle-même, une fois l'information relayée par les médias du monde entier. Sauf qu'au mois de juin dernier, juste avant la Copa América - perdue par l'Argentin et ses coéquipiers en finale face au Chili -, Omar da Fonseca, célèbre commentateur sportif, tenait d'étonnants propos pour Sports.fr au sujet du quadruple Ballon d'or. "Cerné par deux joueurs, si Messi n'est pas dans un bon jour, il ne crée rien. Ce n'est pas toujours très utile de le marquer à la culotte. Déjà, il va trop vite quand il prend la balle. Mais il marche beaucoup aussi, il attend que cela s'enclenche, il est comme un autiste sur le terrain. Il est souvent inactif avant de se réveiller pour faire la différence."

"Ils sont souvent rejetés parce qu'ils sont un peu bizarres avec les autres enfants"


Une affirmation et une comparaison en deux ans, venant de deux personnes différentes. De quoi se demander si celui qui est considéré comme le meilleur joueur du monde pourrait être véritablement atteint du syndrome d'Asperger, présent très tôt chez un individu selon Alain, psychologue parisien et spécialiste de la maladie en question : "Il faut savoir que l'autisme Asperger, ou syndrome d'Asperger, est un trouble du développement…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant