Messi-Neymar-Suárez : meilleur trio de l'histoire blaugrana ?

le
0
Messi-Neymar-Suárez : meilleur trio de l'histoire blaugrana ?
Messi-Neymar-Suárez : meilleur trio de l'histoire blaugrana ?

Trop souvent "réduit" à sa déjà centaine de buts cette saison, le trio Messi-Suárez-Neymar offre sans doute au Barça son attaque la plus prolifique depuis sa création. Un constat arithmétique qui s'explique autant par la mutation du jeu blaugrana que par la gestion de Luis Enrique.

Les gossips agitent plus que de raison la presse espagnole. Entre quelques articles approfondis et analyses intelligibles, rumeurs et ragots se taillent bien souvent la part du lion. La querelle qui a opposé Luis Enrique à Lionel Messi le temps d'un entraînement a donc occupé l'espace médiatique de nombreuses semaines durant. Toujours aujourd'hui, cette brouille, rapportée face caméra par Jérémy Mathieu, continue d'alimenter les colonnes des médias. Le principal est lui aux oubliettes. Trop occupés à blablater sur les "je ne parle plus à Pep depuis son départ" et "il n'y a plus de problème entre Luis Enrique et moi" d'une Pulga de retour en conférence de presse deux ans après, les canards partisans rivalisent d'ingéniosité pour trouver une polémique à monter en épingle. Pour sûr, une panacée de chiffres rappelle que le trio Messi-Neymar-Suárez roule vers une destinée historique, qui écrase tous les records établis par les anciennes triplettes blaugrana. Des statistiques qui ne rendent pour autant pas justice au travail et à la gestion de Luis Enrique, capable de s'être mis en retrait pour ne pas faire d'ombre à ses trois "véritables phénomènes ", dixit Ángel Cappa.
Guerre des chiffres et identité changée
Car à la question "ce trio est-il le meilleur de l'histoire du FCB", les chiffres répondent déjà par l'affirmative. Alors que cet exercice peut encore offrir sept rencontres aux Barcelonais en cas de finale européenne, Messi, Suárez et Neymar affichent un rendement combiné, et ahurissant, de 104 buts toutes compétitions confondues - 49 pour l'Argentin, 22 pour l'Uruguayen et 33 pour le Brésilien. Un total qui les place déjà devant les triplettes que Messi partageait avec Cesc Fàbregas et Alexis Sánchez en 2011-12 (101 réalisations), Samuel Eto'o et Thierry Henry en 2008-09 (100), et Villa et Pedro en 2010-11 (98). Mieux, pour cet exercice, ce sont les facettes de distributeur de caviars de la Pulga et du Pistolero qui sont en valeur. Avec déjà 25 passes décisives pour Messi et une quinzaine pour l'ancien Red, ils forment une paire de serviteurs rare. Bref, des chiffres dignes des lignes de stat' de la NBA qui font le bonheur des adeptes de calculatrice. Et qui obligent, presque, Luis Enrique à les aligner sans interruption depuis janvier : "J'ai quatre grands attaquants, mais si ces…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant