Messi corrige City

le
0
Messi corrige City
Messi corrige City

Emmenés par Messi, auteur d'un triplé, et Umtiti, excellent, les Barcelonais giflent Manchester City à la maison (4-0). Plombés par l'expulsion de Bravo, les hommes de Guardiola repartent la tête basse.

FC Barcelone 4-0 Manchester City FC

Buts : Messi (17e, 61e, 69e) et Neymar (89e) pour le Barça

On parle trop souvent du jeu de main, ce jeu de vilain. Pep Guardiola et Luis Enrique, maestro de la guerre des étoiles d'un soir, lui préfèrent le jeu de pied, même pour leurs gardiens. Pendant une mi-temps, cette philosophie est la bonne. Digérée par les portiers, digeste pour le public du Camp Nou, l'apologie de la relance courte et au sol permet à la délicieuse opposition entre le Barça et City de prendre ses marques. Anciens frères ennemis, Marc-André ter Stegen et Claudio Bravo jouent le jeu et le jouent bien jusqu'à la 53e minute, moment choisi par le Chilien pour déraper. Sorti hors de sa surface, le gardien de City ne sait pas quoi faire et pousse le ballon dans les pieds de Suárez qui tente de le lober immédiatement. Le naturel revient au galop, Bravo dégaine les mains et l'arbitre sort le rouge. Mené 1 à 0, le bateau du commandant Guardiola devient ivre. Ivre de l'épatant Lionel Messi, auteur d'un triplé.

Les passes d'Umtiti, le coffre de Mascherano


Derrière la classe d'un être, il y aura toujours la besogne d'un autre. Derrière Messi, il y a Javier Mascherano. Derrière la plupart des belles actions barcelonaises, il y a une récupération de l'homme de ménage. Alors évidemment qu'à la 17e minute de jeu, c'est grâce à au Jefecito que Messi s'envole vers le camp de City. Lancé, la Pulga trouve Iniesta dans la surface anglaise. La classe n'étant jamais trop éloignée de la chance, la remise splendide mais contrée de l'Espagnol roule vers le point de penalty. Du pain béni pour Messi qui fait mumuse avec Bravo avant d'ouvrir le score. Une aubaine pour des Barcelonais impressionnants en possession du ballon mais souvent menacés par la vitesse de Manchester City en contre, notamment par Kevin De Bruyne et Gündoğan, qui voit sa jolie tentative parfaitement détournée par Ter Stegen. Côté blaugrana, Lucas Digne remplace rapidement un Jordi Alba blessé tandis qu'Umtiti régale par sa qualité de passe mais pas autant qu'Andrés Iniesta qui, un jour après Buffon face à Lyon, rappelle à tout le monde que la classe fait encore…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant