Messageries express : FedEx va racheter le Néerlandais TNT

le
0
Messageries express : FedEx va racheter le Néerlandais TNT
Messageries express : FedEx va racheter le Néerlandais TNT

FedEx réussit là où son concurrent UPS avait échoué. Le spécialiste de la messagerie américain s'apprête à reprendre son concurrent néerlandais TNT Express pour 4,4 milliards d'euros (4,8 milliards de dollars). Les deux sociétés annoncent avoir «conclu un accord sous condition pour une offre recommandée en numéraire de huit euros par action ordinaire de TNT Express». Le prix proposé par FedEx correspond à une prime de 33% sur le prix de clôture de l'action TNT avant la pause pascale et de 42% sur la moyenne du prix de l'action TNT des trois derniers mois.

Cette opération intervient deux ans après la tentative avortée par le grand concurrent américain de Fedex, UPS, de s'emparer du groupe néerlandais, qui avait échoué en raison de l'opposition des autorités européennes de la concurrence. Les deux groupes font part cette fois-ci d'un «haut niveau de certitude» sur la conclusion de l'opération. Mais FedEx ne précise pas le périmètre des désinvestissements qu'il pourrait être amené à faire pour satisfaire les régulateurs. Il indique simplement que les activités intraeuropéennes de TNT dans le transport aérien ont vocation à être cédées.

Le rapprochement «nous permet d'élargir rapidement notre portefeuille de solutions de transports internationaux pour tirer le meilleur parti des tendances de marché, en particulier la croissance continue du commerce en ligne, et de positionner FedEx sur la voie d'une croissance de long terme encore plus rentable», a commenté le PDG de FedEx, Frederick W. Smith, cité dans le communiqué.

«Bien que nous n'ayons pas sollicité cette acquisition, nous pensons sincèrement que la proposition de FedEx, aussi bien d'un point de vue financier que non-financier, est une bonne nouvelle pour les actionnaires», a souligné pour sa part le directeur général de TNT, Tex Gunning, en remarquant que ce rachat intervient à un moment d'«importantes transformations» pour le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant