Mersen confirme ses objectifs mais a peu de visibilité pour 2012

le
0

PARIS (Reuters) - Mersen, ex-Carbone Lorraine, qui a confirmé ses objectifs 2011, soutenus par la vigueur des activités solaires et en Asie, s'est déclaré en revanche prudent pour 2012 en raison d'un climat économique toujours incertain.

Le spécialiste des solutions en graphite et des composants électriques table toujours sur une croissance organique à deux chiffres et une marge opérationnelle courante supérieure à 12% de son chiffre d'affaires.

"L'environnement macroéconomique est ce qu'il est, c'est-à-dire aujourd'hui très incertain, donc on a peu de visibilité (pour 2012)", a déclaré Thomas Baumgartner, directeur financier, lors d'une conférence téléphonique.

"La croissance de Mersen a été très soutenue sur l'ensemble des zones (...) et nous avons enregistré des facturations très élevées dans le solaire ", a-t-il cependant ajouté.

Le groupe a rapporté mardi un chiffre d'affaires en hausse de 11,1% à périmètre et taux de change constants au troisième trimestre à 207,8 millions d'euros et une hausse de 14,1% sur les neuf premiers mois de l'année à 627,1 millions d'euros.

"L'Asie représente plus de 25% du chiffre d'affaires consolidé du groupe, l'Europe plus de 37%, et l'Amérique du Nord 32%, nous avons donc une activité bien équilibrée", a observé le directeur financier du groupe.

Mersen a entrepris depuis plusieurs années une profonde mutation marquée par sa sortie du segment automobile et par son recentrage sur l'énergie solaire, éolienne et sur les marchés émergents.

L'action a clôturé mardi en hausse de 2,12% à 28,19 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 559 millions d'euros. Depuis le début de l'année, le titre cède 17,81% après un bond de 35% en 2010.

Mehdi-Nicolas El Moueffak, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant