Mersch-La BCE n'aura pas de contrainte si elle décide d'agir-WSJ

le
0
    FRANCFORT, 2 février (Reuters) - La Banque centrale 
européenne (BCE) n'est confrontée à aucune limite si elle décide 
d'agir, a déclaré un responsable de la politique monétaire 
européenne au Wall Street Journal, en alertant sur le risque de 
voir les prix du pétrole rester bas. 
    "Il y a plusieurs facteurs, qui se sont aggravés", a dit 
Yves Mersch, président du directoire de la BCE, au quotidien 
américain, à propos des dernières semaines. 
    "L'un d'entre eux est le cours du pétrole (...) Il y a une 
chose à regarder - la volatilité - s'il faut regarder au-delà ou 
bien s'il y a un risque qu'elle s'installe. Le deuxième 
(facteur) est la Chine et d'autres économies de marché 
émergentes."  
    A la question de savoir si la BCE élargirait l'éventail des 
actifs qu'elle achète, il a répondu que tout était possible.  
    "Mais au bout du compte, nous n'avons aucune contrainte en 
ce qui concerne l'utilisation, la diversité ou le volume de 
notre boîte à outils telle que nous l'entendons. Je ne voudrais 
créer aucune attente dans un sens ou dans l'autre." 
 
 (John O'Donnell, Juliette Rouillon pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant