Merkel veut que lumière soit faite sur les agressions de Cologne

le
1
    BERLIN, 7 janvier (Reuters) - Angela Merkel a réclamé jeudi 
que les services allemands fassent toute la lumière sur les 
agressions dont ont été victimes une centaine de femmes le soir 
du Nouvel an à Cologne. 
    D'après la police allemande, qui évoque une "nouvelle 
dimension dans la criminalité", quelque 90 femmes ont porté 
plainte pour menaces, agression sexuelle ou vol à l'arraché par 
de jeunes hommes, pour la plupart ivres, dans le quartier de la 
cathédrale. Le chef de la police de Cologne a ajouté que les 
auteurs de ces agressions semblaient être d'origine "arabe ou 
nord-africaine". (voir  ID:nL8N14Q2D3 ) 
    Lors d'une conférence de presse jeudi à Berlin, Merkel a 
déclaré que "ce qui s'est passé au Nouvel an est absolument 
inacceptable". 
    "Le sentiment qu'ont éprouvé ces femmes d'être absolument 
sans défense et à la merci m'est personnellement intolérable. Il 
est par conséquent important que tout ce qui s'est passé (cette 
nuit-là) apparaisse au grand jour", a poursuivi la chancelière 
allemande. 
    "Nous devons aussi continuer de parler des bases de notre 
coexistence culturelle en Allemagne et ce que les gens attendent 
à raison, c'est que les actes suivent les discours", a-t-elle 
dit. 
 
 (Paul Carrel; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2833874 il y a 11 mois

    C'est tout vu. Tu te soumets et puis c'est tout!