Merkel tentée par des élections anticipées

le
0
Déçue par ses alliés libéraux, la chancelière serait prête à saborder sa coalition pour sauver son propre pouvoir.

Le scénario est devenu tellement plausible que la rumeur d'élections législatives anticipées s'est solidement installée outre-Rhin. Le très influent quotidien populaire Bildfut le premier à en faire état cette semaine, avant que la thèse soit reprise par tous les médias: lassée par les disputes permanentes avec ses partenaires libéraux du FDP, et frustrée par leurs défaites successives aux élections régionales, Angela Merkel serait sur le point de saborder sa coalition de centre droit. Ce serait devenu pour la chancelière une question de survie politique.

La coalition noir-jaune (CDU-FDP) n'a aucune chance de se maintenir à la tête du Schleswig-Holstein, à l'issue des élections régionales prévues dans ce Land le 6 mai. En Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW), le Land le plus peuplé d'Allemagne, où une autre défaite se profile pour Merkel le 13 mai, le FDP pourrait ne pas atteindre la barre des 5 % pour siéger au Landtag. Depuis deux ans, les libéraux ont é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant