Merkel tente de réformer la CDU pour attirer les jeunes

le
0
Au grand dam de son aile conservatrice, la chancelière multiplie les signaux vers cet électorat à l'approche des législatives.

Berlin

Avec 40 % des suffrages promis à son parti, une cote de popularité qui semble intouchable et un challenger, le social-démocrate Peer Steinbrück, au fond des sondages, Angela Merkel pourrait se contenter du boulevard qui s'ouvre devant elle pour la conduire jusqu'à la réélection. Mais la chancelière regarde avec inquiétude les défaites enregistrées par son parti lors des récents scrutins régionaux. En Basse-Saxe, à Wiesbaden, à Stuttgart, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à Hambourg... la longue liste des batailles perdues pousse la CDU à une remise en cause de sa stratégie. Voire de son identité, avec cette question qui la taraude: comment attirer l'électorat jeune, qui lui fausse compagnie dans les grandes villes?

Comme Helmut Kohl en son temps, la chancelière a tenté de profiter de ces désillusions pour ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant