Merkel se prépare au «pire scénario»

le
0
Engagée derrière Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande n'exclut pas l'échec du président sortant.

Dimanche Angela Merkel aura les yeux rivés sur la bataille présidentielle française. Jamais aucun dirigeant allemand ne s'était à ce point engagé dans une campagne électorale à l'étranger. La raison est simple: pour la chancelière, en pleine tempête de l'euro, la réélection de Nicolas Sarkozy est devenue un enjeu de politique intérieure allemande. Plus cruciale que n'importe quelle élection régionale outre-Rhin, l'issue du scrutin français sera déterminante pour son propre avenir politique. Consciente que le pari de son allié de l'Élysée est loin d'être gagné, et guidée par sa légendaire prudence, Merkel se prépare cependant à l'éventualité d'une victoire de François Hollande.

«L'élection française, un supplice pour Merkel», annonçait cette semaine l'hebdomadaire Der Spiegel, soulignant le «double risque» auquel est confrontée la chancelière allemande. Si le candidat socialiste l'emporte, elle sera guettée par l'isolement sur la scène européenne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant