Merkel responsable du succès des groupes anti-immigrés, dit un ex-ministre

le
0

BERLIN, 28 décembre (Reuters) - Un ancien ministre et membre du bloc conservateur de la chancelière allemande a jugé dimanche Angela Merkel responsable d'orientations politiques qui ont pour conséquence de renforcer le petit parti eurosceptique AfD ainsi qu'un nouveau mouvement anti-immigration, PEGIDA. Hans-Peter Friedrich, ministre de l'Agriculture qui a été acculé à la démission en février dernier, a estimé que la chancelière avait fait une "erreur désastreuse" en cherchant à attirer les électeurs de centre gauche et en feignant d'ignorer ceux de la frange la plus à droite de l'électorat. Selon lui, les électeurs qui ont voté AfD (Alternative für Deutschland), petit parti qui a obtenu pour la première fois des élus dans trois Länder, se sont sentis abandonnés par les conservateurs de la CDU-CSU au pouvoir. "Si vous m'aviez interrogé il y a quelques années, je vous aurais dit que nous les ferions disparaître (AfD) en reprenant leurs arguments. Mais Mme Merkel a décidé, à la place, de s'emparer de ceux des sociaux-démocrates (SPD) et des Verts", déclare-t-il au magazine Der Spiegel. "C'est fructueux à court terme, comme le montrent les sondages, mais à long terme, c'est une erreur désastreuse qui peut aboutir à la division et à l'affaiblissement du camp conservateur", a-t-il poursuivi. Selon l'ex-ministre, Angela Merkel est pour partie responsable du succès du PEGIDA, mouvement des "Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident", dont les défilés hebdomadaires à Dresde, dans l'est du pays, ont choqué nombre d'Allemands. (Madeline Chambers; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant