Merkel reconnaît que la valeur de l'euro est un "problème"

le
0
    MUNICH, 18 février (Reuters) - Angela Merkel a reconnu 
samedi que la valeur actuelle de l'euro constituait un 
"problème" en raison de la politique mise en oeuvre par la 
Banque centrale européenne (BCE) afin de tenir compte de la 
situation des pays membres les moins puissants économiquement au 
sein de la zone euro. 
    "Nous avons en ce moment dans la zone euro un problème avec 
la valeur de l'euro", a commenté la chancelière allemande lors 
d'une conférence sur la sécurité à Munich à laquelle assistait 
le vice-président américain, Mike Pence. 
    "La BCE a une politique monétaire qui n'est pas orientée 
vers l'Allemagne mais plutôt adaptée au Portugal, à la Slovénie 
ou à la Slovaquie", a-t-elle dit. 
    "Si nous avions encore le deutsche mark, il aurait 
certainement une valeur différente de celle de l'euro en ce 
moment. Mais il s'agit d'une politique monétaire indépendante 
sur laquelle je n'ai pas d'influence en tant que chancelière 
allemande", a-t-elle affirmé. 
    Ces déclarations interviennent après celles d'un conseiller 
de Donald Trump qui a accusé l'Allemagne de bénéficier d'un euro 
"largement sous-évalué" par rapport au dollar. 
     
     
 
 (Noah Barkin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant