Merkel rassure Obama sur la crise de la zone euro

le
0
La chancelière a appelé les États-Unis à prendre «leurs responsabilités» sur la dette.

Malgré des tensions latentes sur la gestion de la dette grecque et la crise de la zone euro, le rôle du FMI, le modèle de relance de la croissance mondiale et la Libye, Angela Merkel et Barack Obama se sont employés mardi à relativiser «leurs différences d'opinion», s'appelant par leurs prénoms et évoquant la «solidité» de leur partenariat lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche.

Insistant sur l'enjeu colossal que représente une gestion en douceur de la crise financière grecque, le président Obama a insisté sur le rôle clé de l'Allemagne pour «mettre en œuvre une solution». S'inquiétant «du désastre» que pourrait créer pour l'économie mondiale «une spirale incontrôlée de crises dans la zone euro», le président américain a plaidé pour une solution européenne. Mais il s'est empressé d'ajouter que les États-Unis assumeraient leurs responsabilités et «coopéreront autant que nécessaire» notamment «à travers le FMI».

Mauvais son...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant