Merkel ne voit pas d'embellie avant dix ans dans la zone euro

le
3

BERLIN (Reuters) - Angela Merkel s'attend à voir la crise de la dette s'installer dans la durée et ne prévoit pas de véritable amélioration avant dix ans.

"Une décennie sera certainement nécessaire pour que nous soyons en meilleure posture", a estimé la chancelière allemande au lendemain du sommet du G20 à Cannes qui n'a apporté aucun nouvel engagement financier pour enrayer la crise.

"Il nous reste, je dois dire, devant nous un gros morceau à accomplir", a-t-elle dit dans son podcast hebdomadaire.

Angela Merkel a ajouté que toute l'Europe avait trop dépensé ces dernières années tout en se félicitant que tous les membres de la zone euro aient accepté de réfréner leurs dépenses à la manière de Berlin.

"Presque tous les pays d'Europe ont dépensé toutes ces années plus qu'ils ne gagnaient", a-t-elle souligné.

Annika Breidthardt, Jean-Philippe Lefief et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cecim le samedi 5 nov 2011 à 19:32

    Les politiciens sont de biens mauvais médecins. Ils ont rendus le patient malade avec toutes leurs saignées. On finance le social à partir de la richesse créée par l'entreprise. Il faut donc stopper les saignées sociales pour ré-oxygéner l'esprit d'entreprise. C'est de la réanimation, solution pénible mais nécessaire pour sauver le patient.

  • gcongras le samedi 5 nov 2011 à 16:18

    C'est oublier que le déficit européen et américain a permis les exportations allemandes et chinoises, et donc les croissances chinoises et allemandes sans lesquelles il y aurait eu du chomage en Chine et en Allemagne et déficit dans ces pays.Les déficits européens et américains ont permis un équilibre mondial .Personne ne peut dire ce qui se seriat passé dans le monde sans ces déficits.

  • M5381145 le samedi 5 nov 2011 à 15:35

    Oui malheureusement je crois qu elle a raison...La digestion de dettes est difficile, et encore je crois que c est rien en Europe par rapport aux US...