Merkel n'a "pas grand chose de neuf à signaler" sur la Grèce

le , mis à jour à 14:51
0

BERLIN, 16 juin (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a réaffirmé mardi qu'elle ferait tout son possible pour maintenir la Grèce dans la zone euro mais a souligné que les lignes n'avaient pas vraiment bougé dans les négociations entre Athènes et ses créanciers. Elle a ajouté que tous les efforts devaient se concentrer sur la réunion des ministres des Finances de l'Eurogroupe, ce jeudi à Luxembourg, même s'il est impossible de dire s'il y aura alors un accord. "Malheureusement, il n'y a pas grand chose de neuf à signaler", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse après un entretien avec le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel. "C'est pourquoi nous avons convenu lors de nos discussions (aujourd'hui) que nous nous focaliserons sur la réunion des ministres des Finances de jeudi soir." "Une décision ne pourra y être prise que s'il y a une proposition conjointe avec la Grèce qui remplisse les conditions", a poursuivi Merkel. "J'ai toujours dit que je voulais faire tout ce qui est possible pour maintenir la Grèce dans la zone euro. Je m'y consacre totalement." (Erik Kirschbaum et Paul Carrel; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux